Viticulture

La vigne comme les oliviers, est omniprésente en clermontais. Les vignerons ont créé un paysage parcellé et cela depuis des décennies. Il n’y a pas une route sans paysage de vignes.

Ici, des terrasses en coteaux et leurs murs d’épierrement, là des parcelles morcelées souvent proches d’un mazet ou d’une cabane. On les utilisait et aujourd’hui encore pour garder les petits outils mais aussi pour y passer du temps en famille.

Les villages traversés ont une architecture bien particulière. On y remarque souvent de petites maisons construites les unes contre les autres avec une porte cochère qui s’ouvre sur la rue, on y rangeait le tracteur, voire les comportes. On y trouve souvent des cuves en place. Quelques maisons de maîtres ou négociants sont les témoins d’une prospérité grandissante au XIXe siècle.

Dans les campagnes, quelques domaines viticoles plus importants que l’on nomme aussi « folies » s’entourent d’un vignoble grandissant.

PAYSAGE_Salagou_vignes@Aurelien_Fillette
Jolie vue sur le lac du Salagou et les vignes environnantes

Le clermontais garde cette mémoire avec fierté. Ici encore, le vignoble fait partie de la vie de chacun. Autrefois, on cultivait la vigne plutôt pour la famille, puis la demande forte de vin a poussé les viticulteurs à produire plus, quelques fois à se regrouper en coopérative.

Pendant de longues décennies, la réputation des vins du Languedoc n’a pas toujours été bonne. Aujourd’hui, les nouvelles générations de vignerons ont repris le travail de la vigne pour faire du bon !  Les reconnaissances de cette nouvelle ère font légion ! N’hésitez pas à pousser les portes des caveaux à la découverte de millésimes étonnants ! Les vignerons vous raconteront avec passion leur métier !

 

Vous aimerez aussi

Vins
Au coeur du vignoble
Balades vigneronnes