La vallée du Salagou

 
 Le lac et la ruffe - JPEG - 12.1 ko
Le lac et la ruffe
Crédit CC Clermontais

Le lac du Salagou est lié à une retenue artificielle alimentée par la rivière le Salagou. Le barrage d’une hauteur de 60 mètres a été construit par le Conseil Général de l’Hérault de 1964 à 1968 et a été mis en eau de 1969 à 1971 donnant ainsi naissance au lac du Salagou.

D’une superficie de 750 hectares, il s’étend sur les communes de Clermont l’Hérault, Liausson, Octon, Salasc, Celles et Le Puech. Son volume est de 103 millions de m3 à la cote de retenue normale (139 NGF). Sa longueur atteint 6,5 km d’Octon au barrage et sa profondeur moyenne est de 15 mètres (55 mètres au plus profond). Son bassin versant, d’orientation ouest-est, couvre 76 km2. En aval du barrage, le Salagou rejoint la Lergue qui se jette ensuite dans l’Hérault. Le lac du Salagou a été créé pour constituer une réserve d’eau utile à l’irrigation, et pour lutter contre les crues de l’Hérault. A ces vocations initiales s’ajoutent aujourd’hui des fonctions diverses : activités touristiques et récréatives, soutien d’étiage de l’Hérault, production hydroélectrique, lutte contre l’incendie, fonction écologique et paysagère.

D’où vient la couleur rouge du sol ?

C’est pendant l’ère primaire, entre 295 et 245 millions d’années, qu’une épaisseur de grès et d’argiles d’origine continentale s’est déposée dans la région du Salagou.

Pour comprendre les causes de cette accumulation de sédiments, il faut revenir à la fin du carbonifère. La mer qui recouvrait jusqu’alors la région s’est retirée. Des massifs montagneux (la chaîne Hercynienne) produits par les mouvements tectoniques la remplacent. Des torrents dévalent désormais ces montagnes, emportant dans leurs courses des sédiments qui se concentrent dans des zones basses, là où le courant est moins vif.

Ces marécages connaissent des périodes de sécheresses, aussi les roches actuelles du Salagou contiennent des traces des conditions de leur dépôt : rides de courant, figures de dessiccations, empreintes de reptiles, gouttes de pluie... Ces conditions climatiques permettent, par ailleurs, aux sels de fer de s’oxyder, d’où la couleur rouge des ruffes. dossier photo grandsitesalagoumoureze/lavalleedusalagou/ mille feuille de ruffe crédit ot du clermontais.

Quand les volcans de la région du Salagou sont-ils apparus ?

C’est entre -2.5 et 1.5 millions d’années que la lave se répand sur une bonne partie du bassin de Lodève. La cause de ce phénomène réside dans le mouvement des plaques tectoniques : la plaque Africaine remontant vers les plaques Européennes. Ce mouvement de convergence, lent à l’échelle humaine, met en jeu des forces colossales qui plient, écrasent, modifient les roches et créent des failles qui, parfois laissent s’infiltrer le magma jusqu’en surface.

Les volcans du Salagou étaient de type explosif (Strombolien) : les périodes d’émissions de lave très fluide alternent avec des phases de déflagrations. Les roches volcaniques (basalte) ont ainsi couvert de grandes surfaces mais l’érosion très vive a limité leur présence au sommet de plateaux isolés ou au niveau d’anciennes cheminées volcaniques appelées necks.

Les derniers volcans se sont éteints dans la région du Salagou vers - 650000 ans.

JPEG - 1.4 Mo
Carte du lac
PDF - 945.4 ko
Le Grand site de la Vallée du Salagou et le cirque de Mourèze
PDF - 3.5 Mo
Livret sur le barrage.

Autour du Salagou, de nombreux gites, hôtels et camping vous accueillent, vous pouvez les découvrir dans la rubrique Se loger.

Des bases nautiques vous permettent de pratiquer de nombreuses activités sur le lac ou bien autour. Lieu idéal pour les balades en famille ou pour les passionnés de VTT, le Salagou offre de nombreux circuits de randonnées et de circuits VTT.
Pour les découvrir, rendez-vous dans la rubrique Bouger.

Les images jointes

Le barrage construit en pierre volcanique - JPEG - 166.1 ko
Le barrage construit en pierre volcanique

Crédit OT du Clermontais

Le barrage du lac du Salagou - JPEG - 139.4 ko
Le barrage du lac du Salagou

Crédit OT du Clermontais

Genêt d'Espagne, ruffe et lac - JPEG - 145.8 ko
Genêt d’Espagne, ruffe et lac

Crédit OT du Clermontais

Lac et mazet sauvé des eaux - JPEG - 149 ko
Lac et mazet sauvé des eaux

Crédit Fusioline

Le volcanisme au Salagou : neck de la Roque - JPEG - 96.5 ko
Le volcanisme au Salagou : neck de la Roque

Crédit OT du Clermontais

Lac et ruffe : un contraste de couleurs - JPEG - 89.7 ko
Lac et ruffe : un contraste de couleurs

Crédit CC Clermontais

La légende des amoureux : des petits cailloux sur la ruffe - JPEG - 182.3 ko
La légende des amoureux : des petits cailloux sur la ruffe

Crédit OT du Clermontais

Les rives du lac du Salagou en automne - JPEG - 131 ko
Les rives du lac du Salagou en automne

Crédit Julien Bonet

Mille feuille de ruffe du coté de Mérifons - JPEG - 142.5 ko
Mille feuille de ruffe du coté de Mérifons

Crédit OT du Clermontais

La chapelle Notre Dame des Clans près du village de Celles - JPEG - 75.4 ko
La chapelle Notre Dame des Clans près du village de Celles

Crédit CC Clermontais

Panorama du lac du Salagou - JPEG - 63.5 ko
Panorama du lac du Salagou

Crédit Philippe Martin

La ruffe : particularité géologique du Salagou - JPEG - 99.2 ko
La ruffe : particularité géologique du Salagou

Crédit CC Clermontais

Rouge, vert, bleu : la palette du Salagou - JPEG - 99.9 ko
Rouge, vert, bleu : la palette du Salagou

Crédit Julien Bonet

Vue aerienne du lac du Salagou - JPEG - 99.9 ko
Vue aerienne du lac du Salagou

Crédit Philippe Martin

Vue de la plaine du Salagou - JPEG - 90.2 ko
Vue de la plaine du Salagou

Crédit Julien Bonet

 
 Haut de page

Outils

En Images

  • Vidéos
  • Visites virtuelles
  • Photothèque